CHERNOBYL 35 Years Later by Desiderio

Description

Le 26 avril 2021, 35 ans après l'accident nucléaire qui a eu lieu dans la nuit du 26 avril 1986 à 1 :23 :45 du matin, l'organisation culturelle Art Company présente le projet VR "CHERNOBYL 35 ans après", de l'artiste visuel Desiderio, sous la direction de Chiara Canali.

Tchernobyl a été l'une des plus graves catastrophes humaines et environnementales de l'histoire de l'humanité. Plus de trente mille morts. Cent villes et villages vidés. Cinq millions de personnes destinées à subir des contrôles médicaux. Des milliers de nouveau-nés malformés dans toute l'Europe. 2 800 km carrés d'eau, de flore et de faune contaminés à jamais.

Pour commémorer le 35e anniversaire de la tragédie de Tchernobyl, Desiderio a conçu un projet VR intitulé "CHERNOBYL 35 ans après", qui rassemble une série de courts métrages et d'œuvres picturales réalisés en 2009 à l'occasion de l'exposition Apocalypse Wow ! au musée d'art Marco Testaccio. Les tableaux simulent, dans une lumière post-apocalyptique, une planète récemment ravagée par une destruction dévastatrice, dans laquelle un escargot géant se déplace lentement, chevauché par l'artiste qui porte un masque à gaz.

Plus spécifiquement, les œuvres de la série Tchernobyl matérialisent les effets générés sur l'humanité par la contamination radioactive à travers une séquence picturale de portraits qui représentent des enfants qui tiennent dans leurs bras des animaux domestiques à deux têtes ou des animaux domestiques affectés par des maladies particulières de duplication génétique. À l'horreur et à la dévastation nées de l'erreur humaine s'oppose l'ingéniosité enfantine d'un univers juvénile qui considère comme "animaux domestiques" les êtres difformes que les œuvres présentent.

La peinture de Desiderio est utopique et visionnaire et se déroule à travers des flashbacks et des flashforwards, tout comme cela se passe dans le langage de la vidéo ; souvent, il crée des espaces de composition qui ressemblent à de véritables décors cinématographiques, des théâtres d'artifice, et qui deviennent des métaphores expressives à travers lesquelles Desiderio critique les fautes et les erreurs du passé, avec l'espoir qu'elles ne se perpétueront pas dans le futur.

Trailer